dima
  • Out of Frame

    In becoming image rather than photo, the city escapes temporal reference and urban identification. It enters a realm of fiction and imagination whereby pictorial abstraction can evoke its essential meaning, its intermingled voids, interstices and pulsations. In this zone, where shadow meets light on a hard surface, matter seems to acquire a new density, softer, more fluid, and bearing the trace of urban vibrations.

    ______________________________________________________

    Le cliché en basculant dans l’image échappe à une époque, une identification de l’espace urbain pour entrer dans une fiction, un imaginaire, une abstraction picturale qui rend compte du sens intime, sensible de la ville, de ses vides, interstices et palpitations coutumières, régulières ou fugitives, quoi qu’il en soit confondantes. La rencontre d’ombres de lumière avec une surface dure renvoie à une autre densité ou fluidité de l’élément. Elle marque d’empreintes révélatrices les états et les manifestations insolites, impalpables et singulières, résultats de l’écart recherché vis- à-vis des modèles habituels de représentation de la cité.